/medias/customer_2/Affiches/1Fi0274_jpg_/0_0.jpg
Accéder au visualiseur des médias : 1 média

« 1er mai - Fête du travail. Je tiens les promesses même celles des autres » : affiche.

  • Cote :

    1Fi/274

  • Dates :

    1941

  • Format :

    Dimensions : 119 x 79 cm

    Particularité physique : Couleur

  • Présentation du contenu :

    Le 24 avril 1941, le 1er mai est officiellement désigné comme la « Fête du travail et de la concorde sociale » et devient chômé et payé à l'instar de ce qui a été institué par Hitler en 1933. Coïncidant avec la Saint-Philippe, remarquable instrument du culte à Philippe Pétain, elle veut être un hymne à la gloire du travail et rallier les ouvriers au régime de Vichy. L'extrait « Je tiens les promesses même celles des autres » du discours valorise l'efficacité de Pétain qui améliorerait la législation des assurances sociales, contrairement au gouvernement précédent issu du Front populaire. Dans les faits, les droits des salariés sont restreints avec la suppression du droit de grève et la dislocation des confédérations syndicales.

    L'iconographie réunit l'ordre militaire, représenté par le bâton du maréchal, et l'ordre ouvrier avec l'enclume du maréchal-ferrant.

  • Caractéristiques matérielles :

    Restauration en 1986

  • Documents en relation :

    1Fi/275 et 1Fi/276

  • Mots-clés