/medias/customer_2/OAP/OAP240_jpg_/0_0.jpg
Accéder au visualiseur des médias : 1 média

Image du travail, série "salons"

  • Cote :

    OAP/240

  • Format :

    Dimensions : 1.50 x 0.99 cm

    Genre/Carac. phys. : photographie Diasec

  • Biographie ou historique du producteur :

    Les premières photographies de Gérard Dalla Santa datent de 1978. Jusqu'en 1987 il photographie des scènes de ville, les berges de la Seine, des vues de l'autoroute Bordeaux- Paris. Ces images instantanées, en noir et blanc, sont marquées par l'influence de la street photography et du «polar» américain. Il réalise ensuite, toujours en noir en blanc, une série de «portraits» de plantes, telles qu'elles sont répertoriées et nommées dans les jardins botaniques. En 1990, il photographie des machines agricoles abandonnées dans le paysage.

    Ce travail le conduit à s'intéresser au paysage, dans le sud-ouest de la France, en Ile-de-France et en Pennsylvanie (USA) où il se rend régulièrement depuis 1993. A partir de 1995, il répond à une série de commandes publiques sur ce thème qu'il poursuit sans interruption.

    Depuis 1997 il s'intéresse à la représentation du travail, il photographie des ouvriers agricoles au travail dans les champs. En 1999, il commence sur un chantier de construction HLM une série de photographies mettant l'accent sur les gestes et les corps en mouvement des ouvriers. Au printemps 2000 il entreprend un suivi photographique du chantier de rénovation et d'extension d'un collège. En même temps dans le cadre de son activité de reporter spécialisé dans l'automobile, il photographie les gens des médias lors des journées réservées à la presse aux salons automobiles de Paris, Genève, Frankfurt.

    De 2004 à 2011 Gérard Dalla Santa inscrit ses recherches dans le territoire du Nord-Pas-de-Calais. Dans un paysage fortement marqué par l'histoire du travail, il interroge les usages et les pratiques des habitants.

    A partir de 2008 la ville de Pittsburgh est devenue son principal champs d'exploration aux Etats-Unis, il questionne et confronte sa pratique aux influences de la culture américaine de l'image.

    L'OEUVRE

    "Cette image fait partie de la série salons, elle a été prise en marge de mon activité de reporter spécialisé dans l'automobile, lors des journées réservées à la presse et aux médias, aux salons de Genève, Frankfurt, Paris. Cette série de photos montre et questionne les métiers de la représentation.

    Lorsque l'art de représenter de vendre, de (se) servir des autres prend le pas sur les aptitudes manuelles, il advient que les traits personnels, voir intimes deviennent des marchandises sur le marché du travail. Avec une insincérité anonyme le professionnel accompli se sert ainsi de sa propre apparence comme d'un instrument souple au service de la promotion et de l'idéalisation de la société de consommation 1.

    La série salons s'inscrit dans une recherche sur le travail et sa représentation commencée dans les années 2000.

    Dans le contexte actuel de la crise du travail et de sa représentation j'ai voulu sortir de l'exclusion la visibilité du travail tout en évitant les représentations héritées du productivisme et de la révolution soviétique qui ont fixés l'image monumentale du travailleur. J'ai réfuté l'ouvriérisme et la compassion qui conduisent le plus souvent à la négation de la crise y compris dans ses dimensions dynamiques et positives.

    Ces gestes professionnels, ces attitudes et postures de travail mobilisés au profit de la production, ne sont pas seulement des enchaînements musculaires efficaces et opératoires mais sont autant des signes au profit d'un d'agir expressif comique, poétique, sensible. Mes modèles ont été plus tôt du côté du cinéma burlesque de Buster Keaton à Jacques Tati." Gérard Dalla Santa

    (1)C.Wright Mills White Collar, New York, Oxford University Press.

  • Modalités d'entrée :

    Convention dans le cadre du festival Photos et Légendes au Pavillon du 8 au 30 novembre 2007. Thème du festival : Ecosystèmes, petites écologies de l'intime.

  • Mots-clés