Jeudi 8 octobre 1914
Le 14/09/2015 à 11h42 par Eugénie Lutz

Journée fraîche et sèche

 

Le jeudi est mon jour de visite hebdomadaire chez monsieur Sylvain Bondy rue de Paris, pour qui j'ai l'habitude de faire les commissions de la semaine. Il a été facteur au marché aux bestiaux à la Villette et a toujours maintes anecdotes pittoresques à conter.

Son régime alimentaire est principalement composé de pain et de soupes copieuses comme à la campagne. Le pain blanc est pour lui une véritable gourmandise. Il y a cinquante ans, il a vu le pain devenir de plus en plus blanc et l'apparition de toute une variété de petits pains et croissants. Mais le pauvre, pour lui ce temps béni est terminé. En effet, pour prévenir la pénurie, une nouvelle réglementation sur le pain a été mise en place. On a commencé à y ajouter du son et maintenant de la pomme de terre. Le goût en est significativement modifié, plus encore pour un gourmet comme l'est monsieur Bondy. De plus il est nécessaire d'avoir des tickets pour se le procurer. Dans une époque aussi tourmentée, monsieur Bondy a honte de s'attacher à un plaisir certes délicieux mais égoïste. Pourtant, face aux vicissitudes de la vie, une petite joie quotidienne est un remède simple et efficace contre la neurasthénie.

Partagez cet article
Commentaires

Seuls les utilisateurs identifiés peuvent laisser un commentaire.

Me connecter à mon compte

Billets proches

Aucun billet trouvé