Vendredi 18 septembre 1914
Le 09/09/2015 à 12h15 par Eugénie Lutz

Journée douce et pluvieuse

 

Paul a une toux persistante depuis quelques jours. Maman craignant qu'il ait la coqueluche, je l'ai accompagné chez le docteur Richard, rue de Paris, qui nous a rassurés. Il a un simple rhume et un sirop suffira.

S'il est certain que Paul ne mourra pas de sa toux, il est moins certain que lui et moi ne succomberons pas aux émanations nauséabondes dans l'immeuble. Après enquête auprès de la concierge, je deviens une véritable reporter, nous avons obtenu toutes les explications.

La compagnie Moritz refuse d'effectuer la vidange de la fosse de l'immeuble avant d'être payée. Or le propriétaire Jules Hellwig, blessé en service commandé, est actuellement en traitement et ne peut payer cette intervention. La guerre s'insinue même dans les petites choses1.

 

Notes de bas de page
Partagez cet article
Commentaires

Seuls les utilisateurs identifiés peuvent laisser un commentaire.

Me connecter à mon compte

Billets proches

Aucun billet trouvé