Samedi 15 août 1914
Le 09/09/2015 à 11h31 par Eugénie Lutz

Journée douce et sèche

 

La guerre provoque déjà beaucoup de mouvements et de nouveautés. J'ai vu du bétail sur les terrains de monsieur Ladan Bockary entre le canal et le chemin de fer ! D'après Émile Soubeyran, qui travaille à la mairie, pour nourrir la population ou les troupes on réquisitionne aussi des productions comme les mille jambons fumés ou crus de chez Jörn qui avait déjà été dévalisé. Certaines entreprises proposent spontanément leur aide. Félix Potin a mis à disposition généreusement 1000 litres de vinaigre, 5000 kilos d'huile blanche, 500 boîtes de langue de bœuf en tranches, 40 caisses de sardines ! Le Maire a reçu une proposition du Cercle des coopérateurs de l'action coopérative de Pantin. Ils proposent de créer pour les familles des citoyens mobilisés des soupes communistes.

Des avis sont placardés signalant un sursis d'appel pour les boulangers. Est-ce à dire que nous aurons des problèmes de ravitaillement 1 ?

 

 

 

 

Notes de bas de page
Partagez cet article
Commentaires

Seuls les utilisateurs identifiés peuvent laisser un commentaire.

Me connecter à mon compte

Billets proches
Le 19/09/2015 par Eugénie Lutz