Jeudi 29 juin 1916
Le 10/06/2016 à 10h48 par Eugénie Lutz

Toujours aucunes nouvelles de Joseph... Je me plonge dans le travail pour ne pas sombrer dans le désespoir. J'enseigne depuis sept mois, et je suis désormais bien à l'aise avec ma classe. Je respecte les habitudes de l'école, notamment pour le placement de mes élèves dans la classe en fonction des notes obtenues aux compositions. Je classe les copies dans l'ordre décroissant, et attribue les places suivant ce classement. Celle ayant obtenue la meilleure note s'assied le plus près de mon bureau, la deuxième à côté, tandis que les notes les plus basses correspondent aux places au fond de la classe. Je rechigne cependant à appliquer les méthodes de certains de mes collègues. L'autre jour, l'un d'eux a traversé l'école avec une élève qui avait son cahier attaché dans le dos par deux pinces à linges, ouvert à une page remplie de ratures et de pâtés. On me dit pas assez ferme, mais je n'approuve guère l'éducation par l'humiliation. L'année scolaire se termine le 6 août, je n'ai pas encore décidé si je continuerai à enseigner à la rentrée prochaine. J'ai très envie de tenter ma chance dans le journalisme, en sollicitant plusieurs journaux.

Partagez cet article
Commentaires

Seuls les utilisateurs identifiés peuvent laisser un commentaire.

Me connecter à mon compte

Billets proches
Le 19/09/2015 par Eugénie Lutz
Le 21/04/2016 par Eugénie Lutz
Le 21/04/2016 par Eugénie Lutz
Le 21/04/2016 par Eugénie Lutz
Le 21/04/2016 par Eugénie Lutz