Vendredi 28 janvier 1916
Le 28/01/2016 à 15h33 par Eugénie Lutz

Cela fait presque deux mois que j'ai commencé à enseigner, et cela me plaît beaucoup. Il est très gratifiant de voir les élèves sous ma direction s'appliquer à déchiffrer les mots et progresser. Je m'entends très bien avec mes collègues de l'école de filles, mais aussi de l'école maternelle dont notamment Hélène Brion, dont j'admire l'intelligence et le tempérament passionné. Bien sûr, le travail de préparation des cours et de correction des cahiers me demande du temps et m'en laisse peu pour écrire mes chroniques, ce que je regrette. Mais à l'école je me sens utile, certes d'une façon différente de celle de Maman ou d'Anne qui participent plus directement à l'effort de guerre. Si elles aident les hommes d'aujourd'hui, moi je contribue à l'éducation de ceux de demain.

Mots clés : 
Partagez cet article
Commentaires

Seuls les utilisateurs identifiés peuvent laisser un commentaire.

Me connecter à mon compte

Billets proches
Le 21/04/2016 par Eugénie Lutz
Le 21/04/2016 par Eugénie Lutz
Le 21/04/2016 par Eugénie Lutz
Le 19/09/2015 par Eugénie Lutz
Le 21/04/2016 par Eugénie Lutz