Samedi 27 novembre 1915
Le 23/11/2015 à 09h25 par Eugénie Lutz

Je ne me suis finalement pas rendue chez monsieur Bondy jeudi, car j'étais clouée au lit avec de la fièvre. Il semblerait que contrairement à mes craintes, ce n'est pas ce vieux monsieur qui n'était pas assez couvert, mais moi ! J'ai dû prendre froid et je n'ai pas quitté ma chambre de la journée. J'ai donc envoyé Marie-Louise à ma place pour lui faire ses commissions et elle m'a assurée qu'il était bien installé chez lui. Elle a trouvé en lui un délicieux conteur. Monsieur Bondy m'a fait parvenir par son intermédiaire une gentille carte me souhaitant un bon rétablissement.

Partagez cet article
Commentaires

Seuls les utilisateurs identifiés peuvent laisser un commentaire.

Me connecter à mon compte

Billets proches
Le 21/04/2016 par Eugénie Lutz
Le 21/04/2016 par Eugénie Lutz