Vendredi 12 novembre 1915
Le 06/11/2015 à 14h49 par Eugénie Lutz

Aujourd'hui j'ai profité que Paul allait chez son ami Jacomo après l'école pour rencontrer Hélène Brion, l'institutrice de la rue Candale dont m'a parlé Marie-Louise. Elle l'avait déjà mentionnée lorsqu'elle me racontait son temps passé à apporter son aide aux soupes populaires créées en septembre 1914 par l'enseignante. Marie-Louise ne dit que du bien d'elle et ne cesse de venter son implication dans cette action. En effet, celle-ci assiste aux distributions, fait les comptes, installe le matériel, fait les corvées pour le ravitaillement et n'hésite pas à éplucher les légumes à l'occasion ou à tirer la voiture à bras qui transporte le charbon.

J'ai découvert une femme énergique qui semble aimer son métier. Elle m'a expliqué que la place de remplaçante était à pourvoir début décembre, car l'institutrice actuellement en poste partira en congé de maternité. Je lui ai alors fait part de mon envie de faire ce remplacement, et elle m'a présentée à la directrice qui m'a interrogée sur mes diplômes. Le courant est très bien passé avec cette dernière, et elle m'a annoncé que je pourrai prendre mon poste dès que l'enseignante titulaire partira en congé. J'ai couru annoncer la nouvelle à Tante Jeanne, qui était très contente pour moi.

 

Mots clés : 
Partagez cet article
Commentaires

Seuls les utilisateurs identifiés peuvent laisser un commentaire.

Me connecter à mon compte

Billets proches
Le 21/04/2016 par Eugénie Lutz
Le 21/04/2016 par Eugénie Lutz
Le 21/04/2016 par Eugénie Lutz
Le 11/05/2016 par Eugénie Lutz