Samedi 11 septembre 1915
Le 14/09/2015 à 16h31 par Eugénie Lutz

Journée douce et sèche

 

 

Le capitaine Quinard, le commissaire militaire de la gare, a trouvé deux jeunes de 13 et 16 ans qui se cachaient dans un train de la gare de marchandises. Avant-hier, ayant appris qu'un départ des troupes devait avoir lieu le lendemain matin, ils ont décidé de se rendre sur le front. Ils ont pris le train à Béziers avec les troupes et sont arrivés en gare de Pantin. Après un passage au commissariat de la mairie, Louis et Georges ont été renvoyés dans leur famille. Maman pense qu'on aurait dû leur faire visiter son hôpital juste à côté. Cela les aurait dissuadés à jamais de s'engager. D'une manière générale, si les reportages des journaux étaient plus réalistes, on trouverait moins d'héroïsme chez nos jeunes gens.
 
Partagez cet article
Commentaires

Seuls les utilisateurs identifiés peuvent laisser un commentaire.

Me connecter à mon compte

Billets proches
Le 21/04/2016 par Eugénie Lutz