Mardi 24 août 1915
Le 14/09/2015 à 16h27 par Eugénie Lutz

Journée douce et sèche

 

Joseph est enfin arrivé ! Nous l'attendions avec impatience en début d'après-midi, mais ce n'est que vers 17 heures que nous l'avons vu passer la porte. Après de longues embrassades, je l'ai observé et j'ai pu constater chez lui les mêmes changements physiques que chez Camille. Il est bien plus maigre qu'avant son départ ; sa belle carrure qu'il devait à la pratique du football semble avoir fondu. Et cette barbe qu'il arbore, lui qui avait l'habitude de se raser consciencieusement chaque matin, le vieillit de plusieurs années. Cependant, au contraire de Camille, il semblerait qu'il ait conservé son caractère jovial. Il a taquiné Paul sur sa poussée de croissance et m'a fait rougir en me questionnant sur d'éventuels prétendants. On a tous été surpris de le voir sortir une bouffarde pour fumer ; c'est un gamin qui est parti il y a plusieurs mois mais c'est un homme qui est revenu. Qu'il est bon de le revoir !

Partagez cet article
Commentaires

Seuls les utilisateurs identifiés peuvent laisser un commentaire.

Me connecter à mon compte

Billets proches

Aucun billet trouvé