Dimanche 25 juillet 1915
Le 14/09/2015 à 16h21 par Eugénie Lutz

Journée douce et sèche

 

Aujourd'hui c'était l'anniversaire de Papa, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il se souviendra de ses 45 ans ! Alors que l'on se mettait à table pour le déjeuner, quelqu'un a frappé à la porte. C'était Camille ! Il fait partie des premiers soldats français à se voir accorder la permission de six jours décidée par le gouvernement dimanche dernier. Un train l'a déposé à Paris, gare de l'Est, puis il a pris le tramway jusqu'à Pantin. Quelle surprise et surtout quelle immense joie de le voir chez nous, après presque un an au front ! Chacun voulut l'embrasser et lui parler en même temps, c'étaient des rires et des pleurs tout à la fois. Papa a insisté pour qu'il aille d'abord se laver, je pense que c'était pour que lui et maman puissent se ressaisir. Puis il se mit à table avec nous. Camille a tellement changé ! Joseph devrait également obtenir ces quelques jours de repos qui sont accordés à tous les soldats. Cet après-midi, de nombreux Pantinois sont venus lui rendre visite, la nouvelle de sa venue s'étant vite répandue, et il a dû répondre à leurs questions jusqu'à tard le soir. Je n'en reviens toujours pas qu'il dorme dans cette chambre qui est la sienne, et non sur un champ de bataille.

 

 

 

Mots clés : 
Partagez cet article
Commentaires

Seuls les utilisateurs identifiés peuvent laisser un commentaire.

Me connecter à mon compte

Billets proches
Le 21/04/2016 par Eugénie Lutz
Le 21/04/2016 par Eugénie Lutz
Le 07/07/2016 par Eugénie Lutz
Le 21/04/2016 par Eugénie Lutz
Le 21/04/2016 par Eugénie Lutz