Dimanche 25 juillet 1915
Le 14/09/2015 à 16h21 par Eugénie Lutz

Journée douce et sèche

 

Aujourd'hui c'était l'anniversaire de Papa, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il se souviendra de ses 45 ans ! Alors que l'on se mettait à table pour le déjeuner, quelqu'un a frappé à la porte. C'était Camille ! Il fait partie des premiers soldats français à se voir accorder la permission de six jours décidée par le gouvernement dimanche dernier. Un train l'a déposé à Paris, gare de l'Est, puis il a pris le tramway jusqu'à Pantin. Quelle surprise et surtout quelle immense joie de le voir chez nous, après presque un an au front ! Chacun voulut l'embrasser et lui parler en même temps, c'étaient des rires et des pleurs tout à la fois. Papa a insisté pour qu'il aille d'abord se laver, je pense que c'était pour que lui et maman puissent se ressaisir. Puis il se mit à table avec nous. Camille a tellement changé ! Joseph devrait également obtenir ces quelques jours de repos qui sont accordés à tous les soldats. Cet après-midi, de nombreux Pantinois sont venus lui rendre visite, la nouvelle de sa venue s'étant vite répandue, et il a dû répondre à leurs questions jusqu'à tard le soir. Je n'en reviens toujours pas qu'il dorme dans cette chambre qui est la sienne, et non sur un champ de bataille.

 

 

 

Partagez cet article
Commentaires

Seuls les utilisateurs identifiés peuvent laisser un commentaire.

Me connecter à mon compte

Billets proches
Le 21/04/2016 par Eugénie Lutz
Le 21/04/2016 par Eugénie Lutz
Le 07/07/2016 par Eugénie Lutz
Le 21/04/2016 par Eugénie Lutz
Le 21/04/2016 par Eugénie Lutz