Mardi 12 janvier 1915
Le 14/09/2015 à 13h55 par Eugénie Lutz

Journée froide et sèche

 

Avec la guerre, monsieur Nicolle perd la raison. Il lit beaucoup de journaux et se croit menacé par des personnes armées de fusils. Cette nuit, vers 2h, il a quitté son domicile en passant par la fenêtre et il a erré jusqu'aux Lilas. Là, il s'est jeté dans un réservoir d'eau. Heureusement, il ne s'est rien cassé dans sa chute et a été retrouvé en milieu de matinée.

Il doit être placé dans la journée à Ville-Evrard. Blanche, sa fille est en larmes, mais avec son mari au front, elle est contrainte de travailler et a eu la chance de trouver un emploi chez Poulet. Elle ne peut donc plus surveiller son père. Il me semble que depuis la mobilisation ces histoires de troubles mentaux deviennent plus fréquentes.

Partagez cet article
Commentaires

Seuls les utilisateurs identifiés peuvent laisser un commentaire.

Me connecter à mon compte

Billets proches

Aucun billet trouvé